space space
spaceLogo
space
space space space space space space
space
space
space
English version
|
space
space
space
Présentation | Liste |
space
space
space
space space space space space
space space
ZE#9
Gabrielle Le Bayon, Joshua Schwebel, Tarik Kiswanson, Tom Castinel artistes en résidence
Thomas Fort, critique d’art en résidence
  space
ZE#9 ZE#9 - Workshop
space
     
space
space

Gabrielle Le Bayon, Joshua Schwebel, Tarik Kiswanson et Tom Castinel, artistes en résidence.
Thomas Fort, critique d’art en résidence.


ZE— Zone d’Expérimentation est un espace et un temps de travail encadré proposé aux artistes en résidence à Astérides.
ZE combine action, réflexion, discussion entre les résidents des ateliers et des professionnels invités, issus du champ de l’art contemporain. Conçue comme une zone de recherche et d’expérimentation, ZE réunit les conditions favorables à une mise en perpective des problématiques de l’exposition, de la critique, de la production, en jouant et déjouant leurs principes, leurs codes et leurs fondamentaux.

ZE#9 - PUBLICATION

"Une édition, un livre, une critique, une liste, un dialogue, un protocole, un récit absurde, toutes ces définitions de l’objet réalisé restent possibles. La volonté était de s’extraire de la narration afin de mieux interroger nos points de liaison ainsi que nos désaccords, tout au long des temps de rencontres effectués. En ressort un texte dont la lecture se rapproche de celle d’une navigation internet, non sans but précis, mais dont la fiche de route aurait été préalablement supprimée. Sans personnages nommés ils pourraient être deux, dix, voire plus à déclamer le texte. S’il s’agit inévitablement d’une partie de nous, c’est aussi une réflexion plus large sur le travail collectif, sur le rapport des artistes au langage et aux images, mais aussi sur le texte lui-même qui de façon tautologique, parle de sa propre construction. La frise visuelle qui l’accompagne ne traduit pas le texte, mais en donne une autre vision toujours problématique, toujours sans réponse, puisque chacun a la possibilité finalement d’écrire sa propre vérité. Le texte devient une des voix off possibles des images et inversement. Nous invitons finalement le lecteur à rejoindre le discours et à parcourir l’objet livre, à tourner les pages, à divaguer entre vides, images et mots."
Thomas fort

Sortie prévue : février 2015


Thomas Fort vit et travaille actuellement sur Paris. Tout d’abord intéressé par la pratique artistique, et notamment le domaine de l’installation visuelle et sonore, il suit une licence d’arts plastiques spécialisée dans les métiers de l’image, à Angers. Ses recherches et son attrait pour l’art contemporain le conduiront à poursuivre ses études dans le domaine théorique, à Paris VIII, en master Médiation Art et Publics, histoire des expositions. Ses recherches actuelles se basent sur la notion « d’exposition comme média » à travers les pratiques des artistes contemporains. Ce travail l’a conduit à réfléchir la critique d’art et notamment le genre de l’entretien, puisqu’il réalise depuis un an un corpus de discussions avec divers acteurs du monde de l’art, proches de ces réflexions autour de l’exposition. De plus, il écrit régulièrement pour le site ParisArt.com et la revue Zérodeux. Par ailleurs il réalise un programmation artistique d’envergure en 2013, dans un village de l’ouest de la France nommé Vouvant. Titrée : « Bientôt Hier, pour une poétique des formes » cette exposition interrogeait notre rapport au monde, au temps et à l’espace, à travers les œuvres de Diane Arques, Vincent Ganivet, Geert Goiris, Dorothée Smith, Xavier Veilhan, et une installation inédite produite par Stéphane Protic et Vincent Lamouroux. Il réalise aussi le commissariat de l’exposition personnelle de Jean-Baptiste Lenglet, "History of Trance", dans la Galerie SEE Studio à l’automne 2014. Chargé de projet dans le cadre de l’extension (laboratoire de recherche et de création), il participe, auprès de Nathalie Desmet et Rosario Caltabiano, au projet d’exposition « Miroir ô mon Miroir... » pour le Pavillon Carré de Baudouin, en 2015. Enfin passionné par l’édition, il travaille en collaboration avec différents créateurs pour la réalisation de livres ou d’objets spécifiques.

space
 
spacer

space