space space
spaceLogo
space
space space space space space space
space
space
space
English version
|
space
Véronique Leblanc (critique d’art) space|space2015
|
|
space
space
space
space
space space space

space
space
Patrick Beaulieu, Ventury une odyssée transfrontière à la poursuite des vents d’Amérique présentée dans le cadre de l’exposition Géopolitique de l’infini. Jean-Pierre Aubé et Patrick Beaulieu, Sporobole, Sherbrooke (Canada), 2012.
space
space space
Anne-Marie Ouellet, Penser le futur, 2013-2015. Installation performative présentée dans le cadre de l’exposition Polyphonies, Optica, Montréal (Canada), 2015 - © Paul Litherland.
space
space
space
Véronique Leblanc est commissaire indépendante, auteure et chargée de cours en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal.
Elle a organisé des expositions présentant notamment le travail d’Artur Żmijewski (Pologne), Katarina Zdjelar (Serbie/Pays-Bas), Dave Ball et Oliver Walker (Royaume-Uni/Allemagne), Kaya Behkalam & Azin Feizabadi (Allemagne/Iran), Paul Wiersbinski (Allemagne), Jean-Pierre Aubé, Patrick Beaulieu, ATSA, Louis-Philippe Côté, Jean-Pierre Gauthier, Emmanuelle Léonard et Anne-Marie Ouellet (Canada).
Première commissaire en résidence au Laboratorio Arte Alameda (Mexico, 2013) dans le cadre d’une collaboration avec Oboro (Montréal) elle obtenait un studio au International Studio & Curatorial Program (ISCP) (New York, 2014), en collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec.
Lauréate du Prix John R. Porter 2015 remis par la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec pour ses essais sur Emmanuelle Léonard et Artur Żmijewski, elle prépare actuellement un texte sur le travail de Raphëlle de Groot pour le catalogue de l’exposition Rencontre au sommet (2015-16) organisée par le Musée national des beaux-arts du Québec, la Southern Alberta Art Gallery (Lethbridge) et la Windsor Art Gallery (Windsor).
Elle vit et travaille à Montréal.

Véronique Leblanc, critique d’art québécoise, est en résidence à Astérides de septembre à octobre dans le cadre de l’échange entre la Fonderie Darling (Montréal) et Astérides.
space
 
 
 
 
spacer

space